Temple de Malatesta

L’édifice franciscain le plus célèbre est certainement le Temple des Malatesta, celui-ci ayant été exclusivement dédié à saint François avant de devenir cathédrale, à une époque assez récente, sur la volonté de Napoléon (1809).
Construit au cours du XIIIe siècle, il accueillit bien vite les tombes des personnages les plus illustres de la famille Malatesta.L’édifice, qui devait être surmonté d’une grande rotonde à coupole, resta inachevé après l’excommunication (1461), la défaite (1463) et la mort même de Sigismondo (1468). L’abside actuelle est le fruit des travaux de complètement du XVIIIe siècle et des restructurations de l’après-guerre (les bombardements ont en effet durement touché le temple, détrui sant l’abside, le toit et les sacristies et endommageant le parement extérieur en pierre). Malgré sa structure inachevée, c’est l’un des monuments les plus célèbres et les plus importants du début de la Renaissance, tant pour son architecture extérieure, s’inspirant de l’antiquité, que pour son riche intérieur orné de splendides sculptures de Agostino di Duccio.

Découvrez Basilique Cathédrale Temple de Malatesta